Dévoreurs d'écrans

  • octobre 2015
  • 14X21
  • Broché
  • 176 pages
  • ISBN : 9782804702748
  • 18.00 €
  • ISBN version numérique : 9782804703387
  • 12.99 €

À des degrés divers, nous sommes tous devenus des « dévoreurs d’écrans ». L’auteur part du principe que les usagers des smartphones, tablettes, ordinateurs… sont mus, pour la majorité d’entre eux, par des intentions positives. Aux parents, il donne des repères pour doser le contact avec les écrans en fonction de l’âge, accompagner les premiers surfs sur le Web et sensibiliser les jeunes à la notion d’identité numérique.

Comment éviter les dérives telles que le cyberharcèlement sur les réseaux sociaux ? Pourquoi certaines personnes font-elles un usage excessif des écrans ? Que faire lorsqu’on est confronté à cette situation ? Comment permettre aux plus jeunes de digérer des images violentes qu’ils auraient vues, par exemple, au JT ? 
À toutes ces questions, l’ouvrage offre des réponses nuancées qui permettent de prendre du recul sans jamais verser dans la facilité.

« Je n’ai pas eu une dépression parce que je passais trop de temps sur le Web. Mais l’hyperconnexion était un des symptômes de ma dépression. Je planquais ma peur sur le Web. » Guy Birenbaum

On en parle

« Cet ouvrage donne quelques repères et conseils pour accompagner les premiers surfs sur le web des plus jeunes. »
(Hélène Dupont, Liaisons Laïques, 16 octobre 2016)

« Selon Pascal Minotte, psychologue, psychothérapeute et auteur d’un ouvrage salutaire pour décoder nos appétits numériques, l’idée n’est pas d’interdire l’accès aux écrans et à Internet mais de réguler celui-ci en fonction des âges. »
(Interview de Pascal Minotte dans Femmes d’aujourd’hui, 10 mars 2016)

« Vous apportez quand même un regard différent sur les jeux vidéos parce que quand on parle des jeux vidéos on a plutôt tendance à voir les aspects négatifs mais c’est vrai que cela permet d’être soutenu, de partager, de collectiviser. »
(Thomas Leridez, "La vie du bon côté", Vivacité, 10 février 2016)
Réécouter l’émission

« L’intérêt du propos, ici, est d’offrir des informations sérieuses, un questionnement lucide et des conseils éclairés reposant sur des cas concrets, sans pour autant diaboliser "nos appétits numériques". L’ouvrage est publié dans l’excellente collection "Santé en soi", qui traite de questions bien d’aujourd’hui. »
(Marie-France Vigor, Psychologies Magazine, janvier 2016)

« Dans ce brillant ouvrage, Pascal Minotte sort des poncifs et autres lieux communs sur les TIC (technologies de l’information et de la communication). Ces outils sont en effet difficiles à appréhender pour certains, mais restent (si bien utilisés) une formidable chance et un formidable outil de démocratisation. À lire ! »
(Benjamin Técouères, Actu-Littéraire, 7 janvier 2016)
Lire l’article complet

L’Observatoire a recensé l’ouvrage dans son numéro 85, paru en décembre 2015.

« Ce qui est inquiétant, c’est la difficulté des adultes à évoquer des exemples positifs et à reconnaître les intentions positives des adolescents et les aspects positifs de leurs usages des écrans. Or, il sera très difficile d’entrer en communication avec nos enfants si nous sommes encombrés par trop d’images négatives. »
(Pascal Minotte interviewé par Raphaël Duboisdenghien, Daily Science, 12 novembre 2015)
Lire l’article complet