On discute du « mois sans alcool »

Accueil » Actualités » On discute du « mois sans alcool »

Régulièrement, nos auteurs s’expriment sur des sujets de société, portant un avis clair et concis sur une thématique précise. En ce mois de janvier où les excès ont laissé place à la modération, le Professeur Etienne Quertemont nous parle de l’alcool.

« Un mois sans alcool »

En termes de consommation d’alcool, le mois de décembre occupe une place singulière. Avec les réveillons, les repas familiaux et les inévitables réceptions de fin d’année, il est bien difficile de maintenir une consommation modérée. En réaction se développe depuis quelques années une nouvelle tradition : le mois sans alcool. Cette campagne de sensibilisation invite à l’abstinence totale pendant un mois. L’objectif louable est de conscientiser le public sur sa consommation d’alcool et lui permettre d’apprécier les bienfaits de l’abstinence. Ce type de campagne recèle cependant quelques risques. En effet, l’abstinence forcée est utilisée dans les études animales afin d’induire, par effet rebond, une augmentation à long terme de la consommation d’alcool. A l’heure actuelle, une seule étude anglaise a testé les conséquences du mois sans alcool. Les résultats sont rassurants : les participants ne rapportent pas d’effet rebond et semblent maintenir une consommation réduite à moyen terme. En attendant une réplication de ces résultats, quelques conseils sont de rigueur :

  • Ne pas fêter la fin du mois sans alcool par une grosse cuite. Ce serait le meilleur moyen d’initier un effet rebond.
  • Être conscient du risque et maintenir une consommation modérée au-delà du mois sans alcool.

Avec ces quelques précautions, l’expérience devrait être véritablement positive.

 

Le Professeur Etienne Quertemont, en collaboration avec Vincent Seutin et Jacqueline Scuvée-Moreau, a participé à la rédaction de l’ouvrage : « L’alcool en questions » –  41 réponses à des questions sur l’alcool visent à donner des balises au lecteur, littérature scientifique à l’appui.

23 janvier 2018|Un auteur un sujet|