On discute du « haut potentiel »

Accueil » Actualités » On discute du « haut potentiel »

Régulièrement, nos auteurs s’expriment sur des sujets de société, portant un avis clair et concis sur une thématique précise. En introduction à leur conférence à La Foire du Livre de Bruxelles, Sophie Brasseur et Catherine Cuche nous parlent du haut potentiel.

Faut-il avoir peur du haut potentiel ?

Aujourd’hui, on ne s’étonne plus lorsque le terme haut potentiel se glisse dans une conversation. Pourtant au début des années 2000, on écarquillait encore les yeux à son évocation – peut-être en pensant à Einstein – et on avait du mal à imaginer qu’un élève en échec scolaire puisse présenter cette caractéristique…  Les mentalités ont bien évolué, et c’est tant mieux. Les nombreux livres parus sur le sujet ont certainement aidé à rendre visible une réalité dont on parlait peu : celles des personnes à haut potentiel dont les besoins avaient du mal à être rencontrés au niveau scolaire, professionnel ou dans la sphère privée. Si l’on ne s’étonne moins aujourd’hui à propos de ce thème, il ne laisse pas pour autant indifférent et peut même générer des craintes parfois paralysantes :  « Notre enfant est à haut potentiel, va-t-il s’épanouir dans la vie ? », « Je ne vais pas pouvoir trouver ma place dans cette société, je suis trop différente », « On ne m’a pas appris à enseigner à des élèves à haut potentiel, je me sens démuni », « J’ai un haut potentiel, je me dois de briller aux yeux des autres, comment être à la hauteur ? », etc.

Si le sujet mérite toujours bien d’être pris en considération, il semble important aujourd’hui d’apporter des points de repères fiables à toutes les personnes concernées de près ou de loin par le thème. Le haut potentiel fait partie du patrimoine de l’individu mais il ne détermine ni sa vie ni sa personnalité. Il convient donc de rassurer et d’assouplir les visions et représentations trop figées qui empêchent d’utiliser les potentialités de chacun pour avancer ensemble. C’est le propos du livre « Le haut potentiel en questions ».

– Catherine Cuche et Sophie Brasseur donneront une conférence sur le thème du haut potentiel à la Foire du Livre de Bruxelles le vendredi 23 février 2018 à 18h Salle Jaune –

6 février 2018|Un auteur un sujet|