À la rencontre de Marie Farman, auteur de “Paris surprises – 500 coups de cœur”

Accueil » Actualités » À la rencontre de Marie Farman, auteur de “Paris surprises – 500 coups de cœur”

Un nouveau guide de Paris est disponible, mais pas n’importe quel guide !


«Paris surprises – 500 coups de cœur» est un guide chaleureux de la ville qui présente 500 adresses à découvrir, des conseils et des lieux à visiter le tout rassemblés en 100 listes intéressantes, pratiques, drôles, intrigantes et inattendues – telles que « 5 bars pour ‘voir et se faire voir’ » ou « 5 panneaux d’affichage anciens à découvrir dans la ville ». Écrit par une véritable Parisienne – Marie Farman – à qui nous avons posé quelques questions à propos du comment et du pourquoi de ce livre.

Pour commencer, pouvez-vous nous parler de vous en quelques mots ? De votre lien avec Paris ?

Je suis journaliste free-lance spécialisée en design, je travaille pour plusieurs magazines français. Je suis née à Paris et j’y vis depuis 32 ans. Après avoir habité quelques années près du centre Georges Pompidou, je vis aujourd’hui avec mon compagnon et mon fils de 2 ans dans le 20ème arrondissement, pas loin du Père Lachaise. C’est un quartier que ne connaissais pas du tout avant d’y habiter et que j’apprécie chaque jour davantage. Je partage un bureau avec des amies free-lance elles aussi, dans une très jolie cour du 11ème arrondissement appelée « La cour de l’étoile d’or », nous travaillons dans un ancien atelier d’artiste que nous avons rénové.

marie_farman_copie_prtscr.png

Quel est votre région/quartier/arrondissement préféré à Paris ? Pourquoi ?

Je n’ai pas vraiment de quartier favori car selon moi à Paris tous les quartiers sont intéressants et réservent des surprises. Il y a toujours des adresses cachées, des lieux insolites ou historiques à découvrir, de jolis cafés où s’installer. Il faut dépasser ses à-priori et s’aventurer dans tous les quartiers de la capitale.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans cette ville ?

J’aime particulièrement Paris le matin. La ville est calme, le lumière est magnifique, c’est selon moi le meilleur moment pour s’installer à une terrasse de café pour lire la presse ou simplement regarder les gens passer.

Pensez-vous qu’il y a encore beaucoup de lieux « cachés » ? Des adresses encore inconnues des touristes ?

Oui je pense qu’il y a encore beaucoup de lieux à découvrir à Paris, cela dépend bien-sûr de ses affinités mais en ce qui me concerne je découvre tous les mois des lieux, des boutiques, des restaurants etc.…que je ne connaissais pas avant et qui me séduisent.

500hsparis_koepel_printemps.jpg

Avez-vous aimé écrire le livre « Paris surprises – 500 coups de cœur » ? Quel était le défi le plus important ?

Rédiger ce guide n’était pas si facile! Trouver les 500 adresses n’était pas le plus compliqué mais je tenais à ce qu’elles aient toutes une valeur ajoutée et surtout qu’elles puissent plaire à des personnes différentes et de tous âges. J’espère y être arrivé… Ce type de guide sur une ville comme Paris mérite d’être sans cesse enrichi.

Comment avez-vous fait vos recherches pour ce livre ?

Pour faire ce guide, j’ai plutôt fonctionné à l’instinct. J’ai bien-sûr sélectionné mes adresses préférées, mais j’ai aussi demandé des conseils à mes amis, ma famille, mes collègues etc. Pendant la durée de la préparation de ce guide ( environ 5 mois) je partais une fois par semaine, toute une journée, arpenter les rues Paris avec une liste d’adresses précises mais aussi me balader et me perdre parfois.

Vous êtes aussi l’auteur de « Les designers français et leur intérieur ». Ce livre vous a-t-il inspiré pour écrire « Paris surprises – 500 coups de cœur » ?

Oui bien-sûr, car j’ai découvert des rues que je ne connaissais pas en faisant les reportages chez les designers, certains m’ont aussi parlé de leurs adresses préférées dans leur quartier, du coup certaines sont mentionnées dans ce guide.

Avez-vous découvert de nouveaux endroits que vous ne connaissiez pas encore ?

Bien-sûr. Sur 500 adresses il y a des lieux où je n’étais jamais allée!

500hsparis_ex_nihilo.jpg

Quelle est votre liste préférée dans le livre ?

J’aime les catégories sur les ateliers d’artistes, les brocantes, les antiquaires, les galeries… car c’est vraiment selon moi l’âme de Paris. Mais j’aime aussi les catégories sur les boulangeries, les pâtisseries et les chocolateries, un autre point très important pour les parisiens!

500hsparis_confiserie.jpg

Quel est votre lieu préféré ? Pouvez-vous en citer quelques uns – Si vos lecteurs préparaient un séjour d’une journée à Paris dans un futur proche, à quoi pourrait ressembler une journée idéale ?

Si je devais organiser ma journée idéale, je commencerais par un petit déjeuner au « Moulin de la vierge » place des petits pères pour l’ambiance très parisienne. Puis j’irais au « marché d’Aligre » faire quelques courses et acheter des fleurs chez « Arôm ». Pour le déjeuner je retrouverais une amie au restaurant Italien « Caffé dei Cioppi », nous nous installerions sur la petite terrasse si le temps le permet. L’après-midi, j’irais voir une exposition dans un petit musée, où on ne fait pas la queue et où il n’y a jamais beaucoup de monde comme « le musée de la chasse et de la nature » ou le « musée Bourdelle ». Après, j’irais faire un peu de shopping, selon mes besoins : des bougies de toutes les couleurs chez « Cire Trudon », de l’huile d’olives Sicilienne à « la tête dans les olives » ou repérer une lampe design chez « FR 66 ». En fin d’après-midi, j’emmènerai mon fils goûter dans les jardins du « musée Rodin » et rendre visite à son grand-père dans sa boutique d’antiquités spécialisée dans l’aviation « Bac Antiquités ». Après cette belle journée, j’irais dîner avec mon amoureux dans le quartier chinois au « Thaï Royal », un délicieux restaurant Thaïlandais où nous avons nos habitudes. Bien-sûr dans la vraie vie, je n’ai jamais le temps de faire tout ça ! C’est pour cela que ce doit être merveilleux d’être un touriste à Paris…

500hsparis_musee_bourdelle.jpg

Ceci est la traduction d’un entretien avec Marie Farman réalisé par l’équipe du site lusterweb.com. Pour lire l’article original, c’est par ici.

15 octobre 2014|Uncategorized|