Juger les multinationales

Accueil » Catalogue » Histoire & Actualité » GRIP » Juger les multinationales

Juger les multinationales

Droits humains bafoués, ressources naturelles pillées, impunité organisée

Auteurs : David Éric, Lefèvre Gabrielle

14,99  - 16,00 

Coca-Cola, Monsanto, Shell, Nestlé, Bayer, Texaco… : certaines marques sont associées à des scandales retentissants. Hydropiraterie en Inde, pesticides aux effets dévastateurs, exploitation pétrolière transformant le delta du Niger en désert écologique, drame du Rana Plaza au Bangladesh, enfants empoisonnés par le plomb au Pérou…, la liste est longue et plus qu’inquiétante.

Dans cet ouvrage, les auteurs examinent quelques-uns des crimes les plus significatifs commis par des multinationales. Des crimes qui ont fait l’objet de poursuites judiciaires ou de « procès citoyens », que ce soit sur le plan national ou international.

Ils expliquent aussi comment ces sociétés ont conquis, au cours du XXe siècle, de vastes marchés. Une montée en puissance – et en impunité – grâce notamment au soutien des États-Unis.

Après avoir analysé l’inefficacité des mécanismes de régulation (Banque mondiale, OMC, OCDE) et s’être interrogés sur le projet de grand marché transatlantique, les auteurs rappellent que les multinationales n’échappent pas au droit. Le recours à la justice, c’est l’arme des victimes ! À quand un « tribunal pénal international » apte à juger les exactions de ces colosses industriels ?

« Les mots sont des armes. Ce livre est très important ; c’est un outil pour contrer les conséquences désastreuses de la toute-puissance des grandes entreprises. Les auteurs nous posent la question : ces immenses sociétés multinationales sont-elles compatibles avec un avenir démocratique ? Comment envisager un monde où nous pourrions protéger les ressources de la Terre et offrir à tous une vie digne et sûre, tant que le pouvoir réside aux mains de ces géants voraces ? Le temps n’est-il pas venu de les consigner, à l’instar des dinosaures, dans les livres d’Histoire ? » (Ken Loach)

Préface de Jean Ziegler.

En coédition avec le GRIP (Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité).

On en parle…

Le livre a été présenté dans la lettre d’information n° 124 (mai 2016) du Croco, newsletter de l’ONG Solidarité Socialiste.

« Le juriste Eric David et la journaliste Gabrielle Lefèvre examinent, dans cet ouvrage, quelques-uns des crimes les plus significatifs commis par des multinationales, et les poursuites judiciaires dont certains ont fait l’objet. Car […] ces grandes firmes n’échappent pas au droit. Ni leur hégémonie à l’interrogation relayée par le cinéaste Ken Loach en préface du livre : « Ces immenses sociétés multinationales sont-elles compatibles avec un avenir démocratique ? » »
(Agir par la culture, n°45, printemps 2016)

Le 24 mars 2016, Eric David et Gabrielle Lefèvre ont participé à une rencontre-débat stimulante, durant laquelle ils ont répondu à la question suivante : « Les multinationales sont-elles compatibles avec un avenir démocratique ? »
(Les Midis de PAC, mars 2016)
Revoir la rencontre

« Cet ouvrage est intéressant à plus d’un titre. Il dresse un tableau sidérant de l’action des États impérialistes et des multinationales dans le monde [notamment] des exploitations et des destructions, où figure le nom des multinationales que nous côtoyons tous les jours : Monsanto, Renee, Texaco, Shell, Union Carbide, Samsung, Total, Coca-Cola, Nestlé, Suez, Bayer, Philippe Morris, ITT. […] Cet ouvrage est vraiment à recommander […]. »
(Christian Eyschen, La Raison – Mensuel de La Libre Pensée, mars 2016)

« Des deltas de fleuves ravagés, des enfants forcés de travailler, des crimes de guerre facilités, voilà à quoi œuvrent certaines multinationales comme Monsanto, Nestlé, Shell ou Elbit Systems, et que recense l’ouvrage coécrit par la journaliste Gabrielle Lefèvre et le juriste Eric David. Les auteurs proposent un manuel à destination des militants, mais aussi des citoyens désireux de comprendre comment se saisir du droit, international ou national, pour contrer ces pratiques. »
(Cécile Mouzon, Alternatives économiques, mars 2016)
Lire l’article complet

« Le spécialiste du droit international Éric David vient de publier, avec Gabrielle Lefèvre, Faut-il juger les multinationales ?. Poser la question, c’est presqu’y répondre… […] Sont-elles réellement toutes pourries ? Et qu’ont-elles commis comme crimes ? »
(Entretien avec Paul Germain, « Le Bar de l’Europe », TV5 Monde, 28 février 2016)
Revoir l’émission

« Les exemples n’y [dans ce livre] manquent pas de droits bafoués, d’atteintes à l’environnement, de corruption à grande échelle, et ces infractions sont d’autant plus nombreuses dans les pays en développement et singulièrement en Afrique. »
Entretien avec Eric David et Gabrielle Lefèvre.
(Simone Reumont, « Afrik’Hebdo », RTBF, 20 février 2016)
Réécouter l’émission

« Coca-Cola, Monsanto, Shell, Nestlé, Bayer, Texaco…: certaines marques sont associées à des scandales retentissants. […] La liste est plus qu’inquiétante et longue au point de fournir la matière d’un livre de 192 pages écrit par Eric David, professeur émérite de droit international de l’Université libre de Bruxelles (ULB), Gabrielle Lefèvre, journaliste. »
(Magazine Syndicats, 12 février 2016)
Lire l’article complet

« Paru aux éditions Mardaga, Juger les multinationales enthousiasme le sociologue suisse Jean Ziegler qui trouve ce livre exemplaire d’érudition, de courage et de clarté. Pour l’acteur et réalisateur britannique Ken Loach, “c’est un outil pour contrer les conséquences désastreuses de la toute-puissance des grandes entreprises.” […] Le livre déshabille notamment Monsanto qui accumule des milliards de dollars de profit avec ses herbicides et ses semences génétiquement modifiées. »
(Raphaël Duboisdenghien, DailyScience, 28 janvier 2016)
Lire l’article complet

« Les auteurs, un juriste et une journaliste, examinent divers scandales qui ont fait l’objet de poursuites judiciaires. Ils analysent la structure de ces sociétés, leur genèse et les ressorts de leur impunité. Les transnationales devraient rendre des comptes pour chacun de leurs crimes et si nécessaire, plaident les auteurs, devant le Tribunal pénal international qui jusqu’aujourd’hui n’a poursuivi que des criminels de guerre et non des patrons de société. »
(Jean-François Pollet, magazine Imagine Demain le monde, janvier-février 2016)

« Un bel objet qui met le focus sur la place des multinationales dans notre monde moderne. »
(Alexandre Wajnberg, entretien avec Gabrielle Lefèvre, Radio Campus, 5 janvier 2016)
Réécouter l’émission

L’ouvrage a été présenté sur le site Délinquance, justice et autres questions de société, le 31 décembre 2015.
Lire l’article complet

« Le premier grand mérite de ce livre est de rappeler quelques crimes notables des multinationales. […] Sait-on, par exemple qu’en Inde, Coca-Cola accapare une eau trop rare, privant les populations locales du droit à l’eau potable, tout en rejetant des déchets toxiques pour l’environnement et la santé ? […] On pourrait continuer, par exemple avec les crimes de la firme Monsanto, qu’on ne présente plus, tant le livre offre un catalogue des méfaits de sociétés transnationales dont la puissance économique […] n’a d’égale que le cynisme. Donc : les juger. »
(Michel Brouyaux, POUR écrire la liberté, 19 décembre 2015)
Lire l’article complet

Le 17 décembre 2015, le site ActuaLitté a partagé l’éditorial de Gabrielle Lefèvre sur les conclusions de la COP21.
Lire l’article complet

« Eric David et Gabrielle Lefèvre, auteurs du livre Juger les multinationales, dressent le constat affligeant des méfaits commis au nom du sacro-saint profit et balisent le contexte historique qui a permis à des entreprises de se comporter comme si elles étaient au-dessus des lois. […] Juger les multinationales devrait inspirer tous les étudiants en sciences politiques et pousser nos élus à une réflexion en profondeur sur l’abandon de leur pouvoir aux mains des multinationales. »
(Yves Kengen, Espace de Libertés, décembre 2015)

« Un livre lumineux, clair, explicatif, condensé en 185 pages. »
(La Quincaillerie des temps présents, 9 décembre 2015)
Lire l’article complet

« On trouvera un riche compendium des tentatives pour s’attaquer, en droit, à l’impunité des multinationales dans l’ouvrage d’Eric David (professeur de droit international émérite, ULB) et Gabrielle Lefèvre (journaliste engagée) publiée en 2015 par le GRIP et Mardaga sous le titre Juger les multinationales. »
(Mirador, 30 novembre 2015)
Lire l’article complet

« Juger les multinationales évoque différents scandales dans lesquels sont impliquées des sociétés multinationales. Au-delà de l’aspect émotionnel, les auteurs analysent les crimes commis par de grandes marques. »
(Revue Journalistes, novembre 2015)

« Un livre dense et utile – D’un côté, une journaliste faisant son métier, l’investigation ; de l’autre, un juriste faisant le sien et apportant son point de vue de spécialiste sur des actions possibles. Car la leçon majeure de ce livre, c’est qu’il ne faut pas désespérer. […] Agréable à lire mais conçu avec la rigueur d’un travail universitaire. »
(Jean Rebuffat, Entre les lignes, 13 novembre 2015)

L’ouvrage a été présenté par ULB Livres, le 13 novembre 2015.
Lire l’article complet

Le 10 novembre 2015, les auteurs du livre étaient au micro de Fabienne Vande Meerssche dans l’émission « Le Forum » sur La Première pour parler de leur livre : « Un livre plaidant pour une cour pénale qui jugerait les crimes commis par les multinationales ».
Réécouter l’émission

« À l’heure du débat autour d’un traité transatlantique qui accorderait encore plus de pouvoir aux multinationales, les auteurs de cet ouvrage examinent les crimes de certaines multinationales, aussi bien du point de vue économique que sanitaire, écologique ou industriel. »
(Les Grands Dossiers de Diplomatie, 4 novembre 2015)

Informations complémentaires

ISBN9782804702885
TypeBroché
Pages192
Dimensions 13.5 x 21.5 cm
Poids N/A
Date de parution05/11/2015
  
ISBN numérique9782804703356
Formats numériqueepub, mobi
[i]
[i]