Panier 0
La maison des Français

La maison des Français

Discours, imaginaires, modèles (1918-1970)

Auteurs : Monique Eleb , Lionel Engrand

  • Prix unitaire par 

Au cours du XXe siècle, si les Français ont accepté ou plébiscité une modernisation des espaces de l’habitation, ils ont majoritairement manifesté leur préférence pour des architectures pittoresques ou néo-régionales dont les modes de production se sont progressivement émancipés des savoir-faire traditionnels au nom de l’économie du projet. Comment expliquer le succès de produits sur catalogue à bonne distance de toute forme de modernité plastique ou encore la progressive marginalisation des architectes sur ce segment de la commande ? En décryptant des débats et des controverses qui ont mobilisé des architectes, constructeurs, industriels, journalistes, hommes politiques et représentants des pouvoirs publics au fil du siècle, les auteurs reviennent sur la construction et l’essor du grand marché de la « chaumière rationnelle », un idéal d’habitat garant de progrès et de bonheur à la portée de tous à l’œuvre dans la fabrique des périphéries urbaines françaises depuis les années 1960. Ce phénomène, abordé sous l’angle d’une histoire architecturale et culturelle, peut être considéré comme un moment-clef de l’histoire de la maison individuelle en France dont les effets sont encore perceptibles aujourd’hui en dépit des initiatives qui tentent d’en atténuer les dérives.


À propos des auteurs


Monique Eleb est psychologue, docteure en sociologie et HDR en lettres. Ses travaux portent sur la sociologie de l’habitat et l’évolution des modes de vie, sur la sociohistoire de l’habitation ainsi que sur l’analyse de la conception architecturale contemporaine. Professeure honoraire, elle est membre du laboratoire Architecture Culture Société (XIXe-XXe siècles) de l’École nationale supérieure d’architecture Paris-Malaquais, qu’elle a créé et dirigé de 1990 à 2012. Elle est notamment l’auteure d’Entre confort, désirs et normes. Le logement contemporain, 1995-2012 (avec Philippe Simon, Mardaga, 2013), Les 101 mots de l’habitat à l’usage de tous (Archibooks, 2015) et Ensemble et séparément. Des lieux pour cohabiter (avec Sabri Bendimérad, Mardaga, 2018).


Lionel Engrand est architecte DPLG, docteur en architecture, maître de conférences des écoles d’architecture, chercheur au laboratoire Architecture Territoire Environnement de l’ENSA Normandie et enseignant invité à Sciences-Po Paris. Ses travaux portent sur les processus de production de la ville et de l’habitat (XXe-XXIe siècles). Il est notamment l’auteur de Architectures 80. Une chronique métropolitaine (avec Soline Nivet, Picard-Pavillon de l’Arsenal, 2011), Le Front de Seine. 1959-2013 (avec Thomas Clerc, Alternatives-Gallimard, 2013) et de Cergy- Pontoise. Formes et fictions d’une ville nouvelle (avec Olivier Millot, Pavillon de l’Arsenal, 2015).



Informations complémentaires

ISBN

9782804706524

Type

Broché

Pages

288

Dimensions

20.5x22 cm

Date de parution

19/11/2020

Ces livres pourraient aussi vous intéresser...