Vénus et Adonis. Tragédie en musique de Henry Desmarest (1697)
Panier 0
Vénus et Adonis. Tragédie en musique de Henry Desmarest (1697)

Vénus et Adonis. Tragédie en musique de Henry Desmarest (1697)

Livret, études et commentaires

Coordinateur : Jean Duron Yves Ferraton

  • Prix unitaire par 

 

Venus et Adonis, ou l'histoire d'un mythe antique revisité à l'époque baroque; tous les arts, de la peinture à la poésie, de la sculpture au théâtre et à l'opéra s'en emparent. Cette fable n'est-elle pas le modèle idéal pour qui marche à comprendre, à représenter la découverte inquiète des amours adolescents, l'émoi craintif des premiers désirs, l'appel de la beauté, la fascination pour l'interdit amoureux qui mène inéluctablement, vers le tragique? Dans un monde où la peinture des passions humaines devient obsession, ce mythe permet à l'artiste de toucher des expressions rares et sublimes. Imitant las antiques, inspirés qu'ils étaient pas l'exploit poétique de Giambattista Marino, les modernes ont su trouver dans ce mythe une matière immensément riche. Louis XIV en fit la décoration de son Trianon, Fouquet se fit offrir l'idylle de La Fontaine, et Paris accueillit en l'opéra Henry Desmarest et Jean-Baptiste Rousseau.

À propos des coordinateurs

Fondateur et directeur (1989-2007) de l’Atelier d’études sur la musique française des XVIIe & XVIIIe siècles du CMBV, Jean Duron est actuellement chercheur au CMBV et directeur des collections de livres. Il travaille sur la musique à l’époque de Louis XIV, principalement aux moyens de son interprétation : effectifs, contrepoint, composition, structures, affects et théorie. Ses travaux concernent notamment les grandes formes (grand motet, tragédie en musique), la musique de la Cour, celle des grandes cathédrales du royaume et, dans tous ces domaines, la question du statut des sources. Ses recherches l’ont conduit également à publier plusieurs textes sur la poésie néo-latine contemporaine (Jean Santeul, Pierre Perrin, Pierre Portes). Il a plus particulièrement travaillé sur les compositeurs suivants : Moulinié, Lully, Du Mont, Brossard, Desmarest, Lalande, Campra, D. Scarlatti et Grétry. Hors cette période, sur Obouhow et Ravel.

Il dirige les collections Études du CMBV et Regards sur la musique.

Professeur à l’Université de Nancy 2, Yves Ferraton a publié plusieurs ouvrages sur l’histoire de la musique en Lorraine et à Lyon ; il a créé en 1999 à Nancy, dans le cadre d’une collaboration avec le CMBW, un groupe de recherches sur le « Patrimoine musique lorrain » qui a vocation à susciter des travaux sur la musique, les musiciens et les institutions musicales de cette région aux XVIIe et XVIIIe siècles, ceux de la Cour de Lorraine et ceux des grandes cathédrales.

Ont collaboré à la réalisation de cet ouvrage : Céline Bonhert, William Brooks, Jean Duron, Yves Ferraton, Raphaëlle Legrand et Laura Naudeix.




Informations complémentaires

ISBN

9782870099209

Type

Broché

Pages

192

Dimensions

17x24 cm

Date de parution

24/04/2006

Ces livres pourraient aussi vous intéresser...